Évricourt

Gentilé : Les Ebroaldiens ou Ebroïciens

Origine : Ebraldocurtis 775, Evericourt 1570
(Nom de personne + court) de “Ebroald” en germain, en latin “EVRI” et de “curtis” en latin, en français moderne “COURT”, (Le domaine d’Ebroaldo)

Superficie : 3 km2

Population (municipale au 1er janvier 2020) : 224 habitants

Son histoire

Évricourt se situe entre Thiescourt à l’ouest et Cuy au nord. La commune se trouve au pied du mont de Cuy dans la vallée de la Divette. Évricourt comprend un hameau : Épinoy, à l’est du village.


Marquecy était un lieu de quelques maisons ; il fut détruit lors de la guerre 14-18. Le lieu-dit les Aulnes de Marquecy, situé au nord du village, est le seul souvenir de ce hameau.
Sur les plans d’Évricourt et de Cannectancourt, on peut voir des lieux se nommant les Aulnes, les Aulnoyes ou les Aulnes de Marquecy.
Les aulnes sont des arbres qui poussent sur les terrains humides. Ils peuvent servir à la fabrication de meubles. Les aulnaies sont le lieu où poussent les aulnes.

D’après le livre du GRAVE, Canton de Lassigny. On dit que : « L’ancien village Dive-le-Franc était situé à côté de Ville… La seigneurie en fut donnée, en 1390 à la cathédrale de Noyon par GARNIER-GERAULT,… On prétend que ce lieu était le véritable centre du Pays, et qu’Évricourt n’a été bâti qu’après la destruction de Dive-le-franc qui a disparu en entier.”

La façade de l’église date du XVIe siècle. L’édifice homogène a été partiellement refait à l’identique après la guerre 14-18. 

Il y avait un moulin à eau nommé le moulin d’Épinoy. Ce fut un ancien moulin à blé attesté du XIIIe siècle. Il fut incendié et reconstruit en 1855. À la fin du XIXe siècle, l’activité initiale fut convertie en fabrique de roues en bois qui se poursuivit jusque dans les années 1930.
Le moulin fut endommagé durant les guerres, et sa roue motrice fut remplacée par une turbine. Après l’arrêt de l’activité, le moulin servit d’habitation.
Le cours de la Divette fut dévié en 1983 pour l’établissement de bassins piscicoles et le vannage a été refait. De nos jours, la fédération de pêche y élève des truites pour la pêche.
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×